chargeur

Création d'un site Internet ... Oui, mais comment ?

Les essentiels

Créer un site Internet aujourd’hui est devenu quasi indispensable. Il est évident d’en avoir un, quel que soit le type, pour communiquer, que ce soit personnellement ou professionnellement.
Pour certains, le site Internet va simplement remplacer le dépliant, pour d’autres ça sera une carte de visite, pour d’autres encore, ça sera un blog et le plus souvent il sera la représentation d’une marque ou d’une entreprise.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous créez votre site, avant de vous engager posez les grands sujets de réflexions qui vous permettront d’aller plus directement et rapidement vers un résultat satisfaisant.

Je vous propose de découvrir les points importants à prendre en considération avant de vous engager sur la création de votre site Internet.
Que vous le fassiez vous-même ou que vous le fassiez faire, les mêmes réflexions s’imposent.

Cette première étape vous permettra de savoir dans quelle direction vous allez, d’avancer plus vite, de mesurer l’implication et le temps que ça va vous prendre et de définir la manière d’aborder la suite.

Découvrez ici les 7 points essentiels qui vous permettront de bien préparer votre projet.

En bas de cet article, un modèle de cahier des charges vous est proposé en téléchargement ainsi qu’une vidéo de cet article, si la lecture vous semble trop longue.

Nous rappelons que nous proposons l’accompagnement à la création de site Internet WordPress, un accompagnement en visios régulières sur deux mois, de la préparation de votre projet jusqu’à sa mise en ligne 

1/ La cible

Le 1er point essentiel est bien sûr de connaître sa cible, de bien identifier le public qu’on souhaite attirer. C’est une notion importante qui permettra de définir comment le site sera monté par la suite.

Vous ne ferez pas votre site de la même manière pour un public de particuliers ou pour des entreprises. De la même façon que vous ne vous adresserez pas de la même manière à des petites entreprises, des grandes entreprise, des artisans ou des commerçants locaux. Peut-être souhaiterez-vous vous adresser à l’ensemble de la population.

Votre public, votre clientèle sera locale, régionale, nationale, internationale ? Avez-vous des vues mondiales ?

Cette première réflexion va vous permettre de poser les contours de votre site Internet et de mieux cerner ce que vous allez y intégrer. Vous verrez par la suite que d’avoir cette notion, la plus précise possible vous aidera pour d’autres choix que vous allez avoir à faire.

Création d'un site Internet - Définir sa cible, sa clientèle

2/ L'hébergement

Il existe différents hébergeurs qui proposent des tarifs plus ou moins élevés, différents packs avec plus ou moins d’options que vous pourrez choisir en tenant compte de vos besoins, de votre cible, de l’utilisation qu’aura votre site.

Il y aura quelques questions à se poser pour avoir une idée un peu plus précise du type d’hébergement dont vous aurez besoin et prendre en compte quelques aspects, à commencer par la taille du site. Pour un site de petite taille, un hébergement lambda pourrait être suffisant, alors que pour un site de grande envergure, avec beaucoup de pages, beaucoup de médias, un trafic conséquent, etc. il sera peut-être alors nécessaire de prendre un hébergement plus adapté, qui propose davantage d’options.

Une autre réflexion sera de savoir quelles seront les actions qui seront effectuées sur le site. Est-ce que ce sera un site qui aura de nombreuses modifications ? Est-ce qu’il sera juste un site vitrine, auquel cas, il y aura peut-être peu d’activité. Est-ce qu’il s’agira d’un site de ventes en ligne dans lequel on ajoutera régulièrement des nouveaux produits, on en fera la promotion, etc. etc.

Il sera nécessaire aussi de s’assurer que l’hébergement est adapté au CMS de votre choix. Le CMS, c’est le gestionnaire de contenus, l’outils qui va vous permettre de créer votre site, de le développer et d’y intégrer vos différents éléments. Alors attention, aujourd’hui c’est le cas de l’ensemble des hébergements mais certains d’entre eux ont leur propre CMS et si vous en aviez choisi un autre, vous ne pourriez pas l’utiliser.

La sécurité ! pensez à regarder ce que propose l’hébergeur. Si vous vous occupez vous-même de votre site, le fait que l’hébergeur assure des sauvegardes, qu’il ait un système bloquant les éventuels piratages par exemple, en bref qu’il vous propose de sécuriser votre espace, ça sera pour vous un soulagement de ne pas avoir à gérer tout ça.
Si vous faites développer votre site, votre développeur saura vous conseiller et peut-être vous proposera un contrat de maintenance pour gérer les mises à jour et les sauvegardes de votre site.

Un point aussi important sera de bien s’attarder sur les tarifs. Pensez à toujours regarder au-delà de la publicité juste avant la signature du contrat. Pensez aussi à vous assurer que vous ne vous engagez pas pour plus d’un an et là, attention aux arnaques ! Des hébergeurs pourront savoir vous convaincre et vous risquerez de vous retrouver coincé pendant plusieurs années.

Enfin, et là cette question a son intérêt quant à d’éventuels soucis que vous pourriez rencontrer : Comment se présente le support technique ?
Certains hébergeurs vont vous assurer des réponses rapidement mais vous serez en fait confrontés à une hotline qui ne répond pas, un formulaire qui n’aura lui non plus de réponse, en tout cas, pas rapidement et vous vous rendrez compte peut-être qu’il faut en fait prendre un abonnement supérieur pour recevoir une réponse.
Personnellement, je suis satisfaite de Ionos, anciennement 1and1. Ça fait des années que j’y suis et j’ai toujours rapidement des échanges avec les différents services. D’autres développeurs n’aiment pas du tout cet hébergeur et en conseilleront un autre sur lequel ils créent tous leur sites. C’est vraiment là une question qu’il faudra poser à votre développeur ou, si vous créez votre site vous-même, prenez le temps de la comparaison et de la réflexion.

Un nombre conséquents d’hébergeurs sont trouvables sur Internet. Il existe des comparatifs tel que celui-ci par exemple :

A mon avis, deux hébergeurs sortent du lot, Ionos et O2switch. Je vous propose d’aller voir ce comparatif proposé par HEBERGEUR WEB.INFO :

3/ L'achat d'un Nom De Domaine

Le Nom De Domaine c’est l’adresse de votre site. Il se trouve en haut de l’écran et commence par https. Le « s » indique une activation de sécurité. C’est le SSL qui est une fonction qu’on active pour le Nom De Domaine sur l’hébergement. Il y a encore des sites qui sont en http qui auraient intérêt à activer cette sécurité. Aujourd’hui c’est une faille pour les hackeurs et ça fait partie de détails que Google n’aime pas trop. Lorsque votre page est sécurisée, vous verrez un petit cadenas fermé au-début de l’adresse URL.

Choix d'un Nom De Domaine pour la création d'un site Internet

L’adresse que l’on choisira devra se rapprocher au plus juste du nom de l’entreprise ou du domaine d’activité.
On aura par exemple https://www.nike.com/ qui inclut sa marque dans son URL parce que c’est elle qui a de l’importance sur le marché.
Cette adresse 
https://osteopathes-en-urgence.fr/ représente une activité d’ostéopathes qui intervient à domicile. Ça n’aurait aucun intérêt de mettre le nom de la société puisque les recherches sur les moteurs se font par l’activité.

La réflexion est importante parce qu’elle sera représentative de votre activité et elle sera un des premiers regards que les internautes auront et une des premières informations dont ils se souviendront.

Il faudra aussi réfléchir à l’extension que votre adresse aura. L’extension, c’est l’information indiquée après votre marque ou votre activité et qui commencera par un point suivi de quelques lettres représentatives. Comme au-dessus, par exemple, où nous avons nike.com ou urgence.fr
Régulièrement de nouvelles extensions se développent pour apporter une indication supplémentaire à l’activité. Sur l’image de droite, vous pourrez voir un ensemble d’extensions spécifiques au sport. Sachez cependant que la plupart n’ont pas d’impacts réellement intéressants d’un point de vue référencement. Il est en général préférable d’opter pour un .fr ou un .com
Globalement le .fr va représenter un site français et le .com un site qui a des objectifs internationaux.

Choisir une extension pour son Nom De Domaine
Coût d'un Nom De Domaine par an

Le choix pourra aussi être fait en prenant en compte les prix proposés par les différents hébergeurs. Vous pouvez voir ici, le coût annuel selon les hébergeurs. Donc ça peut aller de 15 à 24 €pour le .com, de 60 à 100€ pour le .io, etc.
Certains vous offriront la première année ou feront un tout petit prix attractif. Le prix qu’il faudra prendre en considération est celui pratiqué à partir de la seconde année. Par exemple, pour un .fr chez Ionos, seul, sans pack est actuellement proposé à 1€ la 1ère année puis 10€ HT/an.  C’est pas grand-chose mais l’air de rien, ça peut finir par alourdir notre budget.

Chez Ionos toujours, si vous prenez un de leurs packs, le Nom De Domaine sera inclus la première année et sera facturé les années suivantes selon l’extension choisie. Pour un .fr par exemple il sera à 10€ HT les années suivantes et pour un .info, il sera facturé 15€ HT / an. D’autres hébergeurs vous proposeront des packs Nom de Domaine inclus tant que vous serez chez eux. Certains vous proposeront une remise en cas d’achat de plusieurs Noms De Domaine, d’autres encore vous l’offriront mais vous feront payer des frais de mise en service… Lisez bien entre les lignes avant de prendre une décision.

Enfin, une autre information que vous pourrez aussi prendre en considération est s’il vous est proposé la possibilité de créer des boîtes mails et de vous renseigner sur le nombre possible, la taille de chacune d’elles. En général, elles font 2Go et c’est une taille qui vous permet de recevoir déjà un grand nombre de mails sans avoir à faire du vide. Cependant, n’hésitez pas à faire un peu de ménage de temps en temps !

En général, la création de boîtes mail est inclue dans les packs, certains n’en n’offrant qu’une, d’autres 2 et d’autres en propose en illimité. Ça pourra aussi dépendre du type de pack que vous prendrez.

Voilà pour ce qui est du nom de domaine.

4/ Le choix du CMS

Ici, on part du principe que vous faites vous-même la création de votre site ou que vous le faites faire par un développeur qui utilisera un CMS public.
Le CMS est donc un gestionnaire de contenus qui vous permet, entre autres, de concevoir les pages de votre site.

Aujourd’hui on a plusieurs types de CMS et vous choisirez en fonction de l’utilisation qu’aura votre site. Certains comme Prestashop ou Shopify par exemple ont comme principal objectif la vente en ligne.

Attention aussi aux sociétés qui vous proposent la création d’un site en 3 clics. Alors, oui, c’est vrai, c’est possible en considérant qu’il s’agit uniquement de la mise en oeuvre de votre site Internet, que vous faites uniquement des copier-coller-glisser et que vous n’attendez rien d’autre de votre site. Si vous voulez lui apporter un peu plus de personnalisation, vous risquez d’être très rapidement bloqué. Ou encore pour un travail de référencement, l’ensemble des fichiers étant l’unique propriété de ces sociétés, si vous avez besoin d’y accéder, ça ne vous sera pas possible.

En tête de liste de l’utilisation mondiale des CMS, on a WordPress, Joomla et Drupal. Je parle des 3 premiers, vous pouvez voir ici le graphique qui les représentent.
WordPress couvre 59% du marché mondial. C’est énorme ! Ce CMS a beaucoup d’avantages. D’abord il est réfléchi en pensant au référencement, il est ludique, il est constamment mis à jour avec des programmeurs qui travaillent à son amélioration et des nouvelles versions sont proposées assez régulièrement. En général vous trouverez la fonction que vous souhaitez intégrer à votre site et surtout, si vous avez le moindre problème, il y a sur la toile une communauté hallucinante qui répondra à vos demandes. Vous trouverez très certainement les réponses à vos questions.
Cependant, ne considérez pas quand même WordPress comme l’outil 3 clics parce que oui, encore une fois, si vous ne faites que des copier-coller-glisser, vous aurez un joli site… Pour vous ! Et je pense, je suis même convaincue, que vous finirez par y passer beaucoup beaucoup plus de temps que vous ne l’imaginiez au départ.

Quel CMS choisir pour la création d'un site Internet ?

Des tas de solutions sont proposées sur le marché. Prenez bien votre temps pour choisir celle qui vous convient, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels, à regarder sur Internet des comparatifs, comme le lien ci-dessous par exemple.
L’importance de cette réflexion va surtout se jouer sur l’utilisation que vous en ferez, sur les possibilités ouvertes qui permettront un travail en profondeur comme le référencement par exemple.

5/ La charte graphique

La charte graphique est l’ensemble des éléments qui constitue la représentation visuelle d’une marque ou d’une entreprise utilisée pour la création des supports de communication. On trouvera par exemple les codes des différents types de police, des différentes couleurs, des images, le logo, etc.
Si cette charte existe déjà, il peut être intéressant de l’utiliser dans la création de votre site. Si le site est fait par un développeur, il faudra alors lui en faire part, lui envoyer un fichier sur lequel des codes précis seront indiqués pour qu’il puisse les utiliser dès la mise en route de la conception et qu’il ne perde pas de temps à devoir recommencer plus tard si les infos n’ont pas été données.

Attention ! Si vous faites partie d’un groupe vous aurez peut-être l’obligation d’utiliser leur charte graphique ! Il faudra alors la demander. Renseignez-vous bien pour savoir s’il y a une obligation de ce type pour éviter les conflits ultérieurs.

L’intérêt de la Charte Graphique est dans la cohérence des éléments utilisés pour différents supports. Ce n’est une obligation, c’est plutôt un choix pour une reconnaissance. Cette charte vous permettra de faire respecter des codes qui vous semblent importants à utiliser pour toutes réalisations telles que les cartes de visites, les flyers, triptyques ou autres supports de communication, qu’ils soient papiers ou numériques.

La création d’une charte graphique dépendra donc de toutes les règles que vous voulez y mettre. Vous pouvez faire appel à un graphiste qui saura vous faire un fichier nickel compréhensible par tous les secteurs de communication.
Si vous préférez vous en charger vous-même, vous pourrez avoir une idée de la conception sur cette page du site Canva.

6/ Le plan du site

Après avoir identifié votre cible, il vous sera plus facile de poser les éléments qui devront être intégrés à votre site. Ces éléments dépendront de votre domaine, de vos produits, de vos services, de tout ce qui est important dans l’exercice de votre activité et la visibilité que vous voudrez leur donner.

On va poser l’ensemble des sections et on va aller dans le détail. Il faut savoir que le plan que vous établirez aujourd’hui sera très certainement modifié lors de la création du site mais il aura au moins l’intérêt d’être la base de ce que vous souhaitez diffuser et toutes modifications ou ajouts seront beaucoup plus simples à faire.
De plus, si vous faites appel à un référenceur, il est tout à fait possible qu’il vous recommande la création d’autres pages.

Posez sur papier ou à l’aide d’un logiciel d’organigramme par exemple les principales pages que vous pensez devoir créer puis décliner-les avec :
les catégories ou rubriques (selon le type de site que vous allez faire),
des sous-catégories ou sous-rubriques si nécessaire,
les pages produits si vous avez un site marchand,
les services que vous proposez,
une page galerie pour vos portfolios ou réalisations,
une section blog dans laquelle on trouvera des articles que vous allez créer ou des fiches conseils,
la page contact bien évidemment,

Notez toutes les pages qui vous semblent intéressantes à intégrer.
Allez le plus loin possible dans vos réflexions.

Voici un lien vers la page du site appvizer qui vous propose des informations sur différents organigrammes : 

7/ Le contenus des pages

Enfin, nous arrivons à la dernière étape qui est le regroupement et la création des contenus de votre site.
Donc, lorsque vous aurez créé votre plan de site, il vous faudra réunir les éléments qui seront intégrés à vos pages. Ces éléments pourront être des textes, des photos, des vidéos, des fichiers téléchargeables, des tableaux, etc .

Prenez bien en compte que pour être visible sur Internet il ne suffit pas de mettre de jolies photos et trois lignes de textes. Préparer vos contenus avant une création sera d’autant plus important pour gagner du temps par la suite. Créez des dossiers par pages et intégrez dans chacun d’eux les fichiers Word, les médias et tous autres éléments que vous souhaiteriez voir apparaître. Faite-le vraiment pour chacun des dossiers. Vous allez gagner un temps fou !

Concernant les textes, commencez par écrire un résumé et lorsque vous aurez réuni l’ensemble de vos éléments, développez le thème de la page mais quand je dis « développez » c’est au moins une feuille A4. Certains référenceurs vous le demanderont.

Tout le monde n’est pas à même d’écrire des longueurs ou n’a pas le temps de le faire. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à un rédacteur web ou à demander à votre référenceur de gérer cette partie. Nous sommes tous, développeurs et référenceurs, en contact avec différents prestataires tels que des rédacteurs ou traducteurs.

Concernant les médias, notamment les photos, voire les vidéos, n’hésitez pas non plus à faire appel à un professionnel. Votre site vous représentera. Il est important que les images qui resteront dans l’esprit de vos visiteurs soient représentatives de votre société, de votre marque, de vos lieux, même de vos équipes. Alors oui, aujourd’hui les téléphones font de très belles photos et il existe des tas de banques d’images avec de magnifiques prises de vue mais sachez que la photo que vous aurez choisi aura été téléchargée par des centaines de personnes. Faites un test sur Google image en téléchargeant une de ces photos depuis votre ordinateur, vous serez vraiment surpris du résultat. Privilégiez toujours la personnalisation. Ça ne sera que bénéfique pour votre site et votre image.
Maintenant si vous faites et intégrerez les photos vous-même, pensez bien à leur format et leur qualité.

Comme vous pouvez le voir, il y a quand même des choses qui sont importantes à prendre en considération avant la création de votre site Internet.
Si vous voulez le faire vous-même, prenez vraiment le temps de préparer tout ça et si vous ne vous sentez pas de le faire, n’hésitez pas à faire appel à un développeur. Par contre, qui dit développeur dit professionnel. Renseignez-vous bien avant de vous engager.

Pour vous aider à bien vous préparer, vous pouvez télécharger un modèle de cahier des charges sur lequel se trouvent tous les essentiels dont cet article parle et quelques autres informations pour encore mieux préparer votre projet.

Cet article en vidéo

Lire la vidéo

Contactez-nous !

Faites-nous part de votre projet ou de toute autre demande
LaWa Création site WordPress et design Web

    Rendez-vous

    Programmez un rendez-vous

    Avec Calendly, choisissez la date et l'heure de votre rendez-vous
    haut
    error: Content is protected !!